Priorisation des activités 3R dans la commune de Manambina, Miandrivazo

Le projet RATSANTANANA appuie un processus participatif communal d’élaboration d’un schéma directeur de gestion de ressources en eau (Water Use Master Plan - Recharge - Retention - Reuse).

"Recharge-Retention-Reuse" est à la fois une approche et une collection de techniques et de stratégie de gestion pour retenir l’eau au-dessus et dans le sol, recharger les eaux souterraines et réutiliser l'eau. L'approche met l'accent sur les techniques localement applicables, viables et adéquates dans et pour la gestion intégrée des ressources en eau.
Une assemblée générale par fokontany a été organisée pour analyser les besoins en eau, les aléas climatiques qui impactent les moyens d’existence, repérer les stratégies déjà mises en œuvre, définir les activités que la population juge pertinentes pour améliorer leurs moyens d’existence et les prioriser. Pendant chaque assemblée, la priorisation s’est effectuée par secteur : eau potable, assainissement et hygiène, irrigation et drainage, écologie, formation et renforcement de capacité.

Les sous-projets 3R des 10 fokontany de Manambina ont été confrontés pour priorisation les 27 et 28 septembre 2017 dans le chef-lieu de Commune. Ont participé à cet atelier : l’équipe exécutive de la commune, les conseillers communaux et trois représentants par Fokontany.

L’aléa qui impacte le plus sur les moyens d’existence des paysans de la commune est le manque d’eau. Ce manque d’eau s’étend chaque année d’avril à août et se manifeste par une aridité totale des zones de culture (baiboho), du tarissement des nombreux lacs de la commune et crée la famine. La pratique de culture(s) résistante(s) à la sécheresse, la consommation de tubercules sauvages et l’entraide villageoise sont les stratégies locales adoptées depuis une dizaine d’années. De ces constats, chaque fokontany a formulé des solutions, faisables à leur niveau et pour lesquelles il peut contribuer.


Pour son plan directeur de gestion des ressources en eau (WUMP-3R) , la commune a défini les critères suivants :
 

Secteur

Critère 1 Critère 2 Critère 3
Eau potable Nombre de bénéficiaires Coût Nombre des latrines
Irrigation (périmètre irrigué Surface irrigable Nombre de bénéficiaires Coût
Environnement et écologie (reboisement) Surface à reboiser Engagements des bénéficiaires  
Environnement et écologie : « renforcement des lacs » Superficie du lac Nombre de bénéficiaires Coût
 
 
Les activités 3R priorisées se résument comme suit, les détails sont disponibles au niveau de la commune
  • Recharger les lacs par les eaux de pluie
  • Retenir l’eau de pluie au niveau village et ménage pour usages domestiques
  • Et mettre en place des infrastructures et mécanismes de (petites) irrigations.
Cette priorisation touche environ 3'150 ménages bénéficiaires. Le coût estimatif de 10 sous-projets est de 300'000'000 MGA (environ 100'000 CHF), dont la contribution des bénéficiaires est de l'ordre de 10% par quartier.

4 projets d’adaptation au changement climatique ont également été priorisés : Mise en place de grenier communautaire, Vulgarisation des semences améliorées adaptées au climat, Construction des digues et des diguettes et Changement de type de culture

La commune, appuyée par HELVETAS Madagascar, a déjà commencé à chercher les partenariats pour la réalisation de ces projets.
 


Pour télécharger les photos en haute résolution, veuillez cliquer sur l'image.