HELVETAS entreprend une réponse aux urgences suite au passage du cyclone ENAWO

Après le passage du cyclone ENAWO, HELVETAS Madagascar intervient dans sept districts et quatre régions pour répondre aux urgences. Cette action a été rendue possible grâce au soutien généreux de la Chaîne du Bonheur, l'Action de Carême, des fondations et autres donateurs privés Suisses.
Les dégâts importants concernent l’inondation des rizières et des champs de cultures de rente, le décoiffement des maisons et la destruction des stocks de vivres. L’inondation a également provoqué la contamination des points d’eau (surtout puits) dans les villages. La déclaration de sinistre national faite par le Gouvernement Malagasy du 14 mars 2017 a mobilisé la communauté humanitaire à apporter son appui d’urgence aux sinistrés.

La réponse de HELVETAS se concentre sur ses zones de présence, dans lesquelles elle dispose de connaissances des acteurs et des réalités et où elle peut se mobiliser avec ses partenaires publics, privés et non gouvernementaux. Le district d’Ambanja dans la région de DIANA par exemple a subi des dégâts importants mais ne bénéficiera pas des appuis de grande envergure et multisectoriel de la majorité des intervenants humanitaires qui se concentreront dans la région de SAVA.

Les critères de sélection de nos bénéficiaires sont cohérents avec ceux utilisés dans les clusters thématiques qui coordonnent les réponses au niveau thématique, géographique et qui transmettent les informations au niveau national (Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes et OCHA).

Pour la première phase, le nombre de bénéficiaires a été de 700 ménages pour le district d’Ambanja et 750 ménages pour le district d’Andapa. Il s’agit de distribuer des vivres (riz, sucre, huile et haricot) et des kits WASH (purificateur d’eau, bidon, gobelet et savon) ainsi que des matériaux de construction (feuilles de tôle galvanisée et des clous) pour la reconstruction des habitations.

Les produits ont été achetés localement, après vérification de disponibilité de stock et de comparaison de prix. Ils ont été acheminés vers les villages par un tracteur, des véhicules tout terrain, des charrettes à bœuf et pirogue à moteur. La distribution a été assurée par l’équipe locale d’HELVETAS ainsi que des partenaires des projets qui sont sur place (p.ex. Ramanandraibe Exportation, centre de recherche régional FOFIFA, WWF et OSDRM).

Les autorités locales (Maires, chef fokontany, etc.) ont été présentes à chaque distribution pour vérifier l’identité des bénéficiaires et assurer le bon déroulement des activités. Nos équipes appuient les autorités locales pour avoir des listes exhaustives des sinistrées et de les catégoriser en termes de vulnérabilité (surtout pour les personnes âgées). Une seconde distribution de vivres démarre ce mois d’avril et sera suivi de la deuxième phase qui se concentrera sur le désensablement des rizières et la distribution des semences, en collaboration avec les chefs de districts et les comités locaux de GRC pour l’identification des sinistrés et la coordination des actions.

Quelques témoignages récoltés sur le terrain :

" Le passage du cyclone a provoqué beaucoup de dégâts dans mon foyer, la maison a été détruite, les toitures se sont envolées, les animaux d’élevage ont tous été décimés et une partie de la culture de vanille  a été détruite. Merci beaucoup à HELVETAS pour votre venue. Nous savons que c’est par amour que vous êtes ici pour nous aider et nous sommes heureux d’avoir reçu ces dons. " (Zafy Marie, 72 ans, habitant le fokontany de Tsarabanja, Commune Rurale d'Ankiakabe Nord)

" C’est la première fois que la commune d’Ambohimarina a bénéficié d’aide après le passage de cyclone. C’est important pour nous vu les difficultés d’accès pour venir ici. Merci infiniment à HELVETAS d’avoir apporté toutes ces choses pour la population car elle a vraiment besoin d’aides et de réconforts. J’espère que notre collaboration va continuer et se renforcer. » (Razafimanankasina Orestien, Maire de la Commune Rurale Ambohimarina)

" J’ai été très surprise lorsque je suis venue ici car on n’est pas habitués à recevoir des dons et autres aides. Ici à Antsamala après le passage du cyclone, l’eau du Sambirano était montée et a inondé tout le village et tous nos points d’eau (puits). Merci à vous de nous avoir donné ces produits pour nettoyer l’eau. Cela va beaucoup nous servir pour éviter que nos enfants tombent malades. Merci aussi pour le riz, le prix ici est très élevé. Ça va nous suffire, à moi et à mon mari, pendant 03 jours." (Mora Marcelline, habitant le fokontany d'Antsamala, Commune Rurale de Bemanevika)


Pour télécharger les photos en haute résolution, veuillez cliquer sur l'image.
  • réponse aux urgences à Ambanja et à Andapa
  • réponse aux urgences à Ambanja et à Andapa
  • réponse aux urgences à Ambanja et à Andapa

captcha

Kommentare